Annonce publicitaire

ACTUALITES

Le socialiste Benoît Hamon, arrivé en tête au premier tour de la primaire de la gauche, a passé une partie de son enfance au Sénégal. Un terreau qui a modelé sa vie politique.

Né en 1967 dans le Finistère, Benoît Hamon s'envole à l'âge de 8 ans avec ses parents pour Dakar. Son père travaille comme ingénieur civil pour la marine nationale. Lui est envoyé au Cours Sainte Marie de Hann, une ancienne école mariste rentrée depuis dans le giron de l'éducation nationale sénégalaise. Il y fait ses classes du CE2 à la 5e. Dans cet établissement qui rassemble de nombreux locaux, mais aussi des fils et filles d'expatriés, des enfants de musulmans ou de chrétiens, des Libanais, Guinéens, ou Marocains, le futur homme politique y découvre surtout la mixité et la tolérance religieuse. 

En juin 2016, Benoît Hamon  que son séjour au Sénégal l'avait poussé à s'engager dans la campagne «Touche pas à mon pote» de l'association S.O.S Racisme lors de ses années lycéennes.