Annonce publicitaire

ACTUALITES

Dans un entretien accordé à Walf quotidien, Moustapha DIAKHATE, président du Groupe parlementaire Benno a dénoncé le coût exorbitant des Législatives du fait de la pléthore de listes en compétition. « C’est inacceptable » a-t-il déclaré. En outre, il a préconisé « la suppression des listes nationales et l’installation de 150 circonscriptions électorales sur l’ensemble du territoire et 15 au niveau de la diaspora ». L’une des conséquences de cette pléthore de listes renseigne-t-il c’est que l’organisation du scrutin va coûter 16 milliards de francs CFA alors que c’était environ 5 à 6 milliards qui étaient initialement prévus.