Annonce publicitaire

ACTUALITES

Le ministre de la Santé et de l’Action sociale a signé mardi un mémorandum d’accord de partenariat avec l’Agence nationale de la statistique et de la démographie (ANSD), aux termes duquel les services de santé devraient être dotés de "données faibles" pour des soins de qualité, ’’curatifs ou préventifs’’, au bénéfice des populations.

S’exprimant lors de la cérémonie de signature de ce mémorandum, la ministre de la Santé et de l’Action sociale, Awa Marie Coll Seck, a souligné l’importance de "données faibles’’ pour l’intervention des actions de son département dans le sens de prodiguer aux populations des soins de qualité, ’’curatifs ou préventifs’’.

Selon le directeur général de l’ANSD, Ababacar Sédikh Bèye, "ce mémorandum d’accord de partenariat’’ entre sa structure et le ministère de la santé "a pour objet le renforcement du système d’information sanitaire" dudit département ministériel.

Avec l'APS

Advertisement
 
advertisement