Annonce publicitaire

SPORT

 

Cinq candidats à la présidence de la FIFA ont été déclarés éligibles par le Comité ad-hoc électoral de l’instance dirigeante du football mondial réuni lundi dernier, annonce un communiqué.

Il s’agit du Bahreïni Cheikh Salman bin Ebrahim Al Khalifa (président de la Confédération asiatique de football), le Jordanien le Prince Ali Al Hussein, le Français Jérôme Champagne, le Suisse Gianni Infantino (SG de l’UEFA) et le Sud Africain, Tokyo Sexwale, précise le communiqué de la FIFA.

 

Le texte n’a pas évoqué le cas du Français Michel Platini, président de l’UEFA, suspendu depuis octobre dernier pour 90 jours (sa suspension
court jusqu’au 8 janvier prochain) pour ’’paiement déloyal’’ d’une somme de deux millions de francs suisses selon la Commission éthique de la FIFA.

 

Quant au Libérien Musa Hassan Bility, ‘’la Commission électorale ad hoc n’a pas admis sa candidature compte tenu de la teneur du rapport de vérification de l’intégrité à son égard’’.

‘’Les rapports de vérification sur l’intégrité et les observations présentées par les candidats ont été fournis aux membres de la commission électorale ad hoc et évalués afin de déterminer si chacun des candidats remplissaient les conditions requises pour la présidence, comme indiqué dans les statuts et règlements de la FIFA’’, ajoute le communiqué.

 

L’élection à la présidence de la FIFA est prévue le 26 février 2016.

Avec l'APS