Annonce publicitaire

PEOPLE

Le Roi Goodwill Zwelithini celui dont le discours a déclenché la chasse aux étrangers en Afrique du Sud. Senactuweb vous fait découvrir un pan de l’univers de ce leader d’opinion marié à 6 femmes et père d'au moins 28 enfants.

En juillet 2014, Goodwill Zwelithini a dépensé en tout 228 millions 825 mille francs CFA durant son mariage avec sa sixième femme. Selon des médias sud africains, le festin royal avait englouti entre autres postes de dépenses: 50 millions 215 mille francs CFA en frais de restauration,  9 millions 120 mille francs CFA en sonorisation,  13 millions 695 mille francs CFA en décoration florale. 5 000 invités ont pu être témoins du mariage du Roi Goodwill Zwelithini 67 ans et de sa sixième épouse, Zola Mafu, 28 ans princesse du royaume voisin du Swaziland. A cette occasion, le roi était arrivé dans le stade (Complexe sportif Ondini) où se tenait la cérémonie dans une Rolls Royce immatriculée "Majesty 1"

 

Les 6 épouses du roi, les 28 enfants et les petits enfants vivent dans des palais séparés. Tous reçoivent des allocations pour (sur)vivre, et maintenir un train de vie digne de leur rang !

C’est précisément au nom de l’apparat que le Roi Goodwill Zwelithini a dépensé 145 millions 515 mille francs CFA pour confectionner de  nouveaux uniformes militaires à l’ensemble de ses enfants. Des uniformes importés et parés des insignes du  KwaZulu Natal. Les fameuses tenues seront mises lors de l'ouverture de la législature de l'État KwaZulu Natal dans quelques mois.

Toujours soucieux du confort de sa petite famille, en mars 2015, le souverain zulu a acheté une Mercedes classe E neuve à chacune de ses 6 femmes….

Evidemment un tel train de vie, use le Trésor royal, aussi le Roi Goodwill Zwelithini  se déclare souvent en faillite. Heureusement, le gouvernement d’Afrique du Sud l’aide à éviter la misère à ses épouses, enfants et petits enfants. Chaque année le gouvernement verse au Roi une subvention de 2 milliards 739 millions de francs CFA.

L'Afrique du Sud célébrera 21 années de la démocratie la semaine prochaine (le 27 avril, jour de la constitution). Pour l’instant les violences qui ont commencé il y a 3 semaines lorsque le Roi avait demandé aux étrangers de quitter l’Afrique du Sud avant de les traiter de  « fourmis » et de « poux » (donc de parasites méritant d’être écrasés) continuent. Elles ont déjà fait au moins 7 morts à Durban et à Johannesburg selon un bilan officiel contesté par des étrangers vivant en Afrique du Sud et par des organisations de défense des droits humains.

Durant cette semaine le gouvernement a annoncé le déploiement de l’armée sans rassurer les étrangers, ceux qui le peuvent continuent à quitter le pays. Mardi 21 avril au moins 10 personnes ont été arrêtées par les forces de sécurité sud africaines à cause de leur participation à ces violences meurtrières. 

Le Président sud africain Jacob Zuma (à gauche sur la photo ci dessous) n’a toujours pas condamné clairement les propos du Roi Goodwill Zwelithini (au centre sur la photo). Outre l’ethnie zulu, les deux hommes partagent la même vision de la famille: le Président Zuma ayant 4 femmes et au moins 20 enfants officiels !